Le BLOG

C'est quoi exactement, l'automatisation sur internet?

Business internet
25 Septembre 2020
0

“Les plus grandes victoires sont celles que l'on remporte sur soi-même.” - Bobby Jones

Pourquoi cette citation? Tout simplement car tout ce que je vais partager ici, même si 100% exact, demande énormément de travail et ne peut pas se mettre en place en un jour. En revanche, si vous avez un objectif long terme et une bonne dose d'abnégation et de persévérance, avec en plus une passion qui vous anime sur un thème qui vous est cher, alors cela vaut vraiment la peine de bien lire et relire cet article.

Et si en plus vous suivez les conseils concernant les habitudes et les routines dans ce blog, alors vous allez tout exploser !! 🚀

 

Le mode de pensée de la "fourmi"

Pourquoi je parle d'automatisation?

Tout simplement car l'automatisation est une façon élégante et simple de décorréler l'argent gagné du temps passé pour ce faire. Il vous suffit de faire l'analogie avec la domotique actuelle, qui nous entoure de tout un tas "d'assistants personnels" qui font pour nous diverses tâches qui sont peu ou pas productives, et qui nous font gagner du temps, voire carrément travaillent à notre place.

 

Pourquoi je parle d'internet?

Car internet est l'espace parfaitement adapté pour réussir à monétiser son travail et ses connaissances de manière automatique et régulière, sans avoir à échanger son temps contre de l'argent. Il y a seulement 40 ans de cela, internet n'existait pas, et il y a seulement 10 ans de cela, il était encore très difficile au commun des mortels (les particuliers comme vous et moi) d'avoir accès à l'ensemble des outils qui permettent de vendre des produits, des connaissances ou des formations sur internet, de manière simple voire automatique. Il fallait y passer énormément de temps et surtout bien s'y connaitre en technique!

 

Pourquoi je parle du mode de pensée de la "fourmi"?

Car la fable ultra-connue de Jean de La Fontaine "La Cigale et la Fourmi" part du principe que, pour gagner sa vie (ou son équivalent dans le monde moderne, de l'argent), il faut nécessairement l'échanger contre son temps, et que les deux notions temps/argent sont intrinsèquement liées. Ceci nous vient directement de l'ère de la Révolution Industrielle, durant laquelle l'équation TEMPS = ARGENT était parfaitement vraie.

Aujourd'hui nous en sommes à l'ère de la Révolution Digitale (voir mon article ici), et il est tout à fait possible de créer des entreprises, ou "business" si vous préférez, qui ne soient plus conformes à ce paradigme obsolète. Les cas de l'infoprenariat, de la vente en ligne de produits physiques (dropshipping par exemple) ou de formations en ligne, ou encore de la vente par affiliation, sont particulièrement parlants.

Pour plus de détails, je vous renvoie à la petite vidéo divertissante que je me suis amusé à faire, de manière à illustrer de manière un tantinet joviale un sujet complexe et relativement nouveau pour la majorité d'entre nous, et assez difficile à faire accepter par notre cerveau reptilien marqué durablement par la Révolution Industrielle:

https://youtu.be/qYSf1qmOtR8

 

Votre produit

Votre produit est ce que vous avez envie de faire partager à toutes les personnes autour de vous. Bien entendu, pour que votre business soit viable, il faut vous assurer que vous répondez bien à un besoin existant. Et il ne faut pas croire que parce que vous avez répondu à votre besoin, alors tout le monde a le même besoin!! 🙃

Pour connaitre les besoins de gens, il faut faire une étude de marché et surtout connaitre vos futurs prospects! (voir les définitions en bas de cet article)

👉Quel est leur âge? quels sont leurs centres d'intérêts? quelle est leur situation financière, voire même maritale (!), leur statut ou classe sociale, leur genre, leurs hobbies, etc... ?

On parle souvent d'"avatar" ou encore de "persona" mais c'est in fine la même idée. Lorsque vous définissez votre produit, il faut essentiellement réussir à imaginer votre client-type: il faut même aller jusqu'à lui donner un nom, un âge, une situation de famille (marié, divorcé, sans enfant, 1 enfant, 2 enfants..), définir ses passions, ses envies, sa journée-type, ses peurs, ses désirs, ses craintes, ses plus belles réussites, ses doutes etc.. Un peu comme un bon ami que vous commencez à bien connaitre à force de le côtoyer sans cesse.

Enfin il vous faut avoir une idée de la concurrence. Vous devez d'abord connaitre vos potentiels concurrents, voire les espionner. Mettez-vous dans la peau de votre client-type et faites votre recherche. Sur quels produits et quelles entreprises tombez-vous? Avez-vous envie d'acheter le produit proposé? Si oui, pourquoi? Comment faire pour vous démarquer de vos concurrents?

 

Votre vitrine, ou magasin dématérialisé

Bien évidemment, votre "magasin dématérialisé" est votre site internet. Mais c'est en fait bien plus que cela: il s'agit aussi et surtout de votre image de marque, de votre lieu d'échanges et de partage d'expériences (au travers d'un blog, d'un forum ou autre), de votre bureau des réclamations, de votre service après-vente, de votre espace de publicité et de communication privilégié.

Aujourd'hui, avec la multiplication des sites, il faut que le vôtre soit techniquement irréprochable afin d'attirer et de retenir le maximum de visiteurs. L'expérience doit y être agréable. Il faut également qu'il soit bien sécurisé, même si vous ne réalisez pas de transaction en ligne directement sur votre site. Il faut qu'il soit bien référencé, avec des "backlinks" de qualité. Les backlinks sont simplement des liens d'autres sites qui renvoient vers le vôtre et vous recommandent. Les articles de blogs sont également un bon moyen pour que l'on parle de vous, et donc pour attirer du trafic. De plus, vous pouvez y insérer des liens qui pointent vers votre tunnel de vente (voir ci-dessous pour la définition) ou vers votre produit directement.

Si vous n’aimez pas écrire ou que vous n’avez pas le temps, vous pouvez sous-traiter la rédaction des articles. Cela vous permet de garder une bonne cadence et de publier un article par semaine par exemple. Vous pouvez automatiser vos publications et programmer leur date de parution. L'automatisation peut en effet intégrer de la sous-traitance humaine...

 

Peur de vous lancer dans la création d'un site?

Il n'y a absolument aucune raison. Vous avez des tonnes de sites internet relativement équivalents qui vous offrent - entre autres - la possibilité de créer votre site en remplissant simplement le contenu, et en vous permettant d'en modifier les élements de design les plus importants. Mais, en général, le rendu d'origine est déjà très propre! Nous pouvons citer: LearnyBox (ce blog est d'ailleurs hébergé chez eux), WordPress (ultra-connu), et Wix pour la création de sites multi-fonctions, ou encore Shopify, SquareSpace, BigCommerce, Volusion et Woocommerce (le dropshipper que je connais ne jure que par ce dernier), qui sont plutôt spécialisés dans l'E-commerce.

 

Votre tunnel de vente

Un tunnel de vente n'est qu'une suite de pages internet qui vont vous permettre de convertir vos visiteurs, en prospects, puis en clients. On parle de "tunnel" car l'internaute qui arrive sur la première page du tunnel suit ensuite un chemin imposé. Certains web-entrepreneurs utilisent également la métaphore de l'entonnoir de vente ("funnel" en anglais) pour mieux conceptualiser cet effet "d'étau qui se resserre".

 

Le tunnel de vente suite 4 étapes:

1. Etape 1: l'internaute arrive sur votre site internet, la première page du tunnel, également appelée "page de capture". Pour arriver à cette étape, il faut en général:

          A. soit que vous ayez un site bien référencé, avec du contenu intéressant et l'utilisation judicieuse de mots-clés pour optimiser son référencement (on parle de SEO pour "Search Engine Optimization"),

          B. soit que vous ayez payé de la publicité Facebook ou autre pour attirer le visiteur jusqu'ici.

2. Etape 2: l'internaute reste sur votre site et s'inscrit à votre newsletter, ou liste de diffusion si vous préférez, qui vous permet de rester en contact avec lui et le reste de votre communauté. Pour cela, il faut que vous lui proposiez quelque chose en retour. Cela peut être un E-book, une formation gratuite (le premier module de votre formation par exemple?), une liste de conseils, une démonstration préliminaire, un court coaching, une premier rendez-vous téléphonique, un coupon de réduction etc.. Les possibilités sont sans limite! 

3. Etape 3: l'internaute est ensuite dirigé vers votre ou vos pages de contenus. Il s'agit ici d'expliquer plus en détails votre produit ou votre offre, et également de justifier pourquoi il faut que votre visiteur devienne Votre client et pas le clien de quelqu'un d'autre. Il faut lui donner envie d'acheter votre produit et pour cela il faut qu'il comprenne quel est son intérêt et comment Votre produit résout Son problème! Pensez bien à identifier les diverses objections que pourraient avoir vos potentiels clients, et répondez-y une par une!!

4. Etape 4: Votre offre est claire, le coût pour votre prospect est bien identifié, c'est le moment de passer à la page de vente! S'il achète, on parle alors de conversion de prospect. La transaction doit être facile à réaliser, le formulaire doit être facile à remplir, la sécurité de la transaction doit être évidente, la date de livraison ou d'obtention de la formation doit être présente, la garantie doit être en béton armée, il ne doit y avoir aucun frais caché etc...

 

Par chance, il existe aujourd'hui - cela n'était pas le cas il y a encore 10 ans! - tout un tas d'outils proposant de réaliser des tunnels de vente de manière assez intuitive: LearnyBox, ClickFunnels, System.io, Tunneldevente.com, GrooveFunnels, Builderall...

Vous l'avez compris, on retrouve ici l'automatisation dans sa forme la plus simple en tant que "processus" de vente: l'internaute suit automatiquement un chemin prédéfini. MAIS pour qu'il aille jusqu'au bout, il ne faudra négliger aucun détail. Si votre site donne l'impression d'avoir été créé à la va-vite, que votre offre n'est pas claire ou trop évasive, que vous n'employez pas les bonnes techniques de marketing (copy-writing notamment), l'internaute n'ira pas jusqu'à la phase finale de vente... 😲

 

Vos clients

Vos clients sont la base de vos revenus. Contrairement à un travail salarié où il "suffit" d'attendre qu'un salaire tombe tous les mois car il y a en parallèle une équipe dédiée chargée d'aller trouver les bons clients et partenaires commerciaux, en tant qu'auto-entrepreneur et web-entrepreneur, vous devez vous battre pour attirer sans cesse de nouveaux clients. Dans le jargon, on parle "d'alimenter en leads" (c'est-à-dire en nouveaux prospects) votre business, ou bien de "générer du trafic" plus prosaïquement..

Point important: contrairement à ce que certains pourraient penser, le but de la publicité n'est PAS de faire des ventes, mais d'acquérir de nouveaux leads, les plus qualifiés possibles.

 

Un point au moins aussi important que la génération de nouveaux prospects est la conservation de vos clients actuels. Il faut tout faire pour les garder: les chouchouter, leur proposer sans cesse de nouveaux produits, des mises à jours, des upgrades, des services complémentaires etc.. Il faut que leur satisfaction soit votre priorité numéro 1.

Rappelez-vous les quelques règes du marketing de base:

  1. "Un client satisfait en parle à 1 personne, un client insatisfait en parle à 5 personnes!" (dit autrement: il existe un rapport de 5, même si sur le web cela peut très vite devenir "un client satisfait en parle à 100 personnes et un client insatisfait en parle à 500 personnes"),
  2. Il est bien plus coûteux d'attirer un nouveau client que de conserver un ancien,
  3. La fidélité n'est ni plus ni moins que de la "satisfaction cumulée",
  4. Dans quasiment toutes les entreprises, 20% des clients génèrent 80% des profits: il faut donc identifier ces derniers et les fidéliser!

Pour conserver les clients existants, il ne faut pas négliger la FAQ, qui va leur permettre de trouver les réponses à leurs questions, de manière automatique, sans avoir à vous écrire ou à chercher avec frustration le formulaire de contact pour ce faire. Une FAQ se doit d'être complète et bien écrite - et bien évidemment il faut sans cesse la mettre à jour avec les nouvelles questions/réponses, c'est-à-dire l'enrichir quotidiennement.

 

Vous vous posez la question technique des moyens de paiement?

Aucune raison! Des moyens de paiement automatique ultra-simples à utiliser sont aujourd'hui légions sur le web: Paypal, Stripe, ClickBank, Paysite-Cash, Gocardless, Secure and Pay, Klik&Pay, Paybox, Checkout.com, Braintree, Skrill etc.. Donc ne vous focalisez pas sur cet aspect de la vente, c'est vraiment le plus trivial à mettre en place!! 😃

 

Votre auto-répondeur

C'est quoi un auto-répondeur? (également appelé "gestionnaire d'emailing")

C'est un logiciel qui vous permet de collecter de manière légale et de gérer les adresses emails de vos prospects. Par "gérer", j'entends: organiser vos listes d'emails (quel produit, quel type de client, quelle catégorie de propects), créer de nouveaux emails et programmer leur envoi automatique, suivre les statistiques d'ouverture d'emails et de clics sur les liens, mettre en place des règles d'inscription ou de désinscription, de relance, de transfert d'une liste à l'autre etc... et ceci de manière 100% automatique.

Concrètement, dès qu’une personne s’inscrit à votre newsletter, elle reçoit son cadeau si vous en avez prévu un, ainsi qu’un courrier de bienvenue. Elle s’ajoute automatiquement à votre liste et se retrouve intégrée lors des futurs envois de la newsletter.

Plein de solutions d'auto-répondeurs en ligne sont aujourd'hui disponibles, pour des prix très abordables (quelques dizaines d'euros par mois, voire moins): LearnyMail (fait partie de LearnyBox), AWeber, SGA, MailChimp, GetResponse, Sendinblue, ActiveCampaign, InfusionSoft, CyberMailing, ...

Bien sûr ils ont chacun leurs spécificités avec leurs avantages et leurs inconvénients - je ne rentre pas dans le détail ici car il y aurait beaucoup trop à dire. Personnellement, j'utilise SGA et, passée la première prise en main non triviale, cela me convient très bien!

 

La gestion au jour le jour

Vous l'avez certainement compris, monter un business demande du temps, du travail et de la motivation. Une fois que vous avez démontré que votre affaire est viable et rentable, il est temps de passer à la phase d'automatisation.

En effet, trop d'entrepreneurs ont tendance à se laisser "happés" par leur business, et à y passer beaucoup plus de temps que s'ils avaient choisi un travail salarié pépère qui ne demande "que" de faire du 9h-17h. On les comprend: après tout il s'agit de leur bébé! il faut donc qu'ils lui donnent le meilleur d'eux-mêmes continuellement!! 😬

Mais très vite on s'aperçoit que c'est ingérable: traiter toutes les demandes, répondre aux questions, faire les factures, gérer les aspects administratifs, les retours après-vente, faire la promotion de votre produit, écrire du contenu publicitaire, être présent sur tous les réseaux sociaux etc..

C'est pourquoi l'automatisation n'est pas un choix mais plutôt une nécessité. Par conséquent, il est important avant de se lancer de se poser la question de "comment vais-je automatiser mon affaire dans le futur?", sachant qu'il faudra probablement plusieurs mois, voire plusieurs années avant de réussir à se dégager suffisamment de temps pour laisser tourner son business en automatique, et réussir à se concentrer sur un autre business, potentiellement complètement différent.

 

Tout ce que vous avez à faire lorsque vous avez réussi à automatiser votre business se résume à :

  • Enrichir de temps en temps votre FAQ - n'hésitez pas à faire des vidéos explicatives! c'est un peu plus long mais terriblement efficace!!
  • Poster des articles de blogs ou sur les réseaux sociaux, voire des vidéos si vous êtes à l'aise. Bref, rester présent et actif, montrer que vous êtes toujours en totale maitrise de votre produit, proche de votre communauté, et que vous mettez à jour vos connaissances de façon continue.
  • Faire quelques statistiques pour continuer à mieux cibler votre coeur de clientèle.
  • Optimiser vos publicités, investir plus sur celles qui marchent, comprendre pourquoi elles marchent, et laisser tomber (ou "couper") celles qui ne marchent pas.
  • Rester en contact avec votre communauté (ou "fans", ou "clients", si vous préférez). Vous n'êtes pas obligés de leur envoyer continuellement des emails de vente. Vous pouvez leur proposer du contenu, de l'information gratuite, un peu de divertissement, des nouvelles de votre produit etc..

Note: Facebook demeure encore à ce jour LE réseau incontournable pour faire de la publicité, mais vous avez également LinkedIn, Instagram (!), Pinterest, etc. Vous pouvez également créer une chaîne YouTube! Il existe aussi des réseaux sociaux beaucoup plus confidentiels qui correspondent à des niches qui peuvent vous concerner. La gestion de vos réseaux sociaux peut également être automatisée, avec des publications préparées à l’avance. Un conseil cependant: il vaut mieux concentrer ses efforts sur un ou deux réseaux sociaux et y être actif régulièrement, plutôt qu'avoir une dizaine de "vitrines" et ne pas y être très présent ni percutant, faute de temps.

 

Conclusion

En conclusion, automatiser son business est une tâche complexe qui nécessite de l'abnégation et un travail régulier en amont. Ce n'est que lorsque votre "machine" est bien paramétrée et réglée que vous allez pouvoir en tirer tous les bénéfices. Mais n'espérez pas réussir ce tour de force en l'espace de quelques semaines! Le plus souvent il s'agit plutôt de plusieurs mois, voire plusieurs années. Mais le jeu en vaut la chandelle !!! L'automatisation permet à terme de s'offrir du temps pour monter un autre business, ainsi qu'une vraie liberté financière.

 

Voilà, j'espère que ce petit aparté sur la vente sur internet vous aura plu! 👍

 

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires ci-dessous!

D'ici là, à votre sens critique!!

 

Le coin des définitions:

Définition: un visiteur est une personne qui arrive sur la page de capture de votre tunnel, mais repart sans vous donner son contact (email). Elle a simplement "visité" votre site et est repartie... 😆

Définition: un prospect (ou "lead" en anglais) est une personne potentiellement intéressée par votre produit. En général on parle de prospect dès l'instant où elle vous a donné son email, ce qui signifie qu'elle aimerait en savoir plus sur votre produit ou souhaiterait au mois avoir accès au contenu gratuit que vous proposez.

Définition: un prospect "qualifié" (ou "qualified lead") est une personne non seulement intéressée par ce que vous faites mais qui en plus souhaite activement recevoir de nouvelles informations sur votre produit, s'est inscrite à votre newsletter, et est d'accord pour recevoir des messages de votre part concernant le ou les produits (actuels et futurs) que vous proposez.

Définition: un client est - vous vous en doutez - une personne qui a déjà acheté l'un de vos produits, et qui, en théorie, en est satisfaite (car vous prenez bien soin d'elle et vous avez une bonne FAQ et un bon SAV 😉)

A propos de l'auteur

jean-christophe richard

jean-christophe richard

Si vous souhaitez vous inscrire à la newsletter et recevoir les articles en exclusivité dans votre boite email, c'est ici! 🥰

Commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser