Le BLOG

La Révolution Digitale et votre Ikigai

Business internet
18 Juin 2020
0

Pour commencer cet article, voici une petite citation qui tombe à point nommé dans un monde qui nous envahit de données, de "fake news", d'informations contradictoires, et où l'esprit critique et la prise de recul semblent être des valeurs en légère perdition: 

"Data is not information, Information is not knowledge, Knowledge is not understanding, Understanding is not wisdom.” - Clifford Stoll

 

Ma traduction, la plus fidèle possible:

"Les données ne sont pas de l'information, l'information n'est pas la connaissance, la connaissance n'est pas la compréhension, la compréhension n'est pas la sagesse." - Clifford Stoll

 

Aujourd'hui, j'aimerais vous parler d'un aspect particulier concernant un sujet qui me tient à coeur qui est la réalisation personnelle au XXIème siècle. Cet aspect concerne l'investissement sur soi, ou la formation personnelle si vous préférez, et est en lien avec l'infoprenariat, qui est indiscutablement une tendance de fond profonde de ce début de millénaire.

 

La Révolution Digitale et le paradigme temps/argent

Nous vivons une époque formidable, ce que certains appellent un peu pompeusement la "Révolution Digitale" qui suit donc la fameuse "Révolution Industrielle" qui a apporté tant de confort dans nos vies, le plus souvent aux dépens de notre santé et de celle de la planète tout entière, incluant bien sûr tous les autres êtres vivants...

Nous avons accès à une quasi-infinité de contenu gratuit ou payant, proposant des formations, ou des enseignements sur des sujets divers et variés. Quelques exemples de plate-formes qui mettent à disposition ces contenus sont: Youtube, Fun MOOC, My MOOC, Udemy, Diplomeo, Coursera, OpenClassrooms, articles de blogs divers et variés, et j'en passe.. 

Et, fait marquant, cet accès ne dépend pas de notre sexe, âge, situation sociale, niveau de revenu, situation géographique, culture, ni religion, du moment que nous disposons d'une connexion internet et d'un moyen de l'utiliser (ordinateur, smartphone, tablette..).

Il ne dépend pas non plus de notre richesse monétaire - oui je préfère clarifier car pour moi le mot "richesse" n'est pas forcément associé à l'argent. Si vous me dites que quelqu'un est "riche" je vais vous répondre automatiquement: "riche en quoi?" en amour, en compétences, en savoir, en amis, en sagesse? les 5 à la fois? 😜

 

Alors vous allez me dire: OK, mais en général si l'on souhaite vraiment creuser un sujet, il faut payer car le contenu des formations payantes est souvent meilleur et plus abouti que celui des formations gratuites!

Oui, sur le fond je pense que c'est globalement vrai, mais je vous propose un autre point de vue qui permet d'appréhender les formations gratuites et payantes strictement de la même façon.

 

Vous pensez que la différence majeure entre une formation gratuite et une formation payante est son COÛT?

FAUX!

Elles sont au contraire équivalentes sur un point particulièrement important que trop de gens ont tendance à négliger lorsqu'ils décident d'un investissement ou non. C'est selon moi le dénominateur commun à toutes les formations personnelles, qu'elles soient en ligne ou non, gratuites ou non: le TEMPS que vous allez y consacrer (et dans une moindre mesure vos efforts, puisqu'il est en général plus facile d'assimiler une formation payante réalisée méthodiquement par un bon pédagogue, qu'une formation gratuite réalisée en 5 mn par un Youtubeur quelconque).

Donc, si vous pensez qu'en achetant une formation payante, tout ce que vous avez à perdre c'est de l'argent, et qu'en choisissant une formation gratuite, vous "économisez" mathématiquement cet argent, détrompez-vous!!

 

Réfléchissez un instant: comment avez-vous gagné cet argent? en l'échangeant contre votre temps, n'est-ce-pas? 😉

Donc en fait c'est non seulement votre temps sous forme d'argent que vous investissez mais également (et surtout) votre temps propre. Donc la seule chose que vous risquez vraiment de perdre c'est votre Temps.

J'écris "risquez de perdre" comme j'aurais pu dire "risquez de gagner", car c'est tout de même le but ultime des formations: gagner du temps sur le long terme grâce aux connaissances que vous allez accumuler, et être plus efficace dans la réalisation de vos projets. Donc pour être parfaitement juste, il faudrait dire que le seul véritable ENJEU ici, c'est votre TEMPS.

Faites le calcul: si la formation coûte 200 euros, dure 15h et que vous êtes rémunéré à hauteur de 20 euros/heure au travers de votre travail salarié "normal", ou de l'activité qui assure votre subsistance, alors cette formation va réellement vous "coûter":

  • 10h sous forme "monétaire"
  • 15h sous forme "temporelle"

soit 25h de votre vie au total..

Ou, plus prosaïquement, vous allez "transformer" 25h de votre vie en leçons tirées de cette formation. A vous de voir maintenant si le jeu en vaut la chandelle. 😄

 

N'oubliez jamais que ce que vous avez de plus précieux ce n'est pas votre argent, ni vos bijoux, ni votre belle voiture si vous en avez une, ni même votre maison, c'est votre TEMPS: temps à passer avec vos proches, à vous reposer, à voyager, à réfléchir, à méditer, à vous faire plaisir, à aider les autres, à apprendre de nouvelles choses, à vous épanouir, à réaliser vos projets..

On dit à ce propos que lorsqu'un ami vous demande un peu de votre temps, c'est en réalité un petit bout de votre vie qu'il vous demande, donc il est important d'être conscient que c'est réellement un peu de vous-mêmes que vous donnez lorsque vous décidez d'aider quelqu'un. Ce n'est pas anodin, alors ne le considérez pas comme tel (la réciproque est vraie: la prochaine fois que vous demanderez un service à un proche, pensez-y!).

Je cite:
"Le temps n'est pas une denrée, quelque chose que tu fais passer autour de la table comme un gâteau. Le temps est l'essence même de la vie. Quand quelqu'un te demande de lui consacrer du temps, c'est en fait un bout de ta vie qu'il te demande." - Antoinette Bosco


Ne rien faire, ou faire et.. échouer?

Mais est-ce vraiment du temps perdu que de travailler pour réaliser ses rêves?

La chose que les gens regrettent le plus sur leur lit de mort, c'est de n'avoir pas travaillé pour leurs rêves:

_soit parce qu'ils n'ont rien fait 
_soit parce qu'ils ont suivi la voie que d'autres avaient tracée pour eux

et, par voie de conséquence, ils regrettent de n'avoir pas passé assez de temps avec les gens qu'ils aimaient..

Je cite le livre de Bronnie Ware - The top five regrets of the dying: "J'aurais aimé avoir le courage de vivre comme je le voulais, et pas vivre la vie qu'on attendait de moi." comme étant le regret numéro un des personnes en fin de vie.

Donc... il est pire de ne rien faire que d'essayer et d'échouer!

 

Si vous visez la lune, la pire chose qui puisse vous arriver, c'est d'atteindre les étoiles. ⭐

(Ce n'est bien sûr pas de moi mais d'Oscar Wilde: "Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.")

 

Aujourd'hui, nous avons l'immense privilège de vivre dans un monde où tout est accessible à portée de clic, donc vous pouvez toucher un nombre incroyable de personnes avec votre message, votre passion, vos rêves, vos idées, juste grâce à un ordinateur et une connexion internet!

Et le plus beau c'est que vous pouvez créer de la valeur pour ces personnes au travers de la passion qui vous anime heart.

Si vous savez au fond de vous que vous avez un talent qui ne demande qu'à se développer et à être partagé, alors il vous faut foncer et ne plus attendre!

Si vous ne connaissez pas encore ce talent qui sommeille en vous, alors il faut le chercher mieux, plus vite et plus fort! laugh

 

Selon moi, c'est la relation humaine qui va devenir le facteur déterminant de ce nouveau millénaire, à tout point de vue! C'est l'aide à la personne, l'entraide, l'échange de savoir, le partage de connaissances..

Et c'est justement le coeur des business de l'infoproenariat, de la formation en ligne, de l'affiliation etc..

Dans tous ces cas, le but est d'aider les personnes à se développer et à mieux vivre, en partageant notre savoir, nos bons plans, nos meilleurs produits, nos bonnes idées. En effet:

  1. On est toujours meilleur dans ce qui nous passionne
  2. Les personnes auront toujours besoin d'apprendre pour continuer à se développer
  3. Aujourd'hui les besoins se font plus précis, plus clairs et ont besoin d'être assouvis rapidement

Nous avons tous quelque chose d'unique à partager. L'époque que nous vivons est simplement celle qui nous donne la possibilité de le faire à grande échelle.


La peur de se lancer seul

Egalement, ne faites pas l'erreur bloquante de penser que parce que vous vous lancez seul(e) cela va être le cas toute votre vie!

NON! 

Comme je le dis souvent dans ma formation immobilière: En immobilier - comme en infoprenariat d'ailleurs - "On se lance seul, mais on finit toujours à plusieurs." (celle-là, c'est de moi! 😁)

A posteriori, certains (jaloux?) vous diront toujours que vous avez eu de la chance: 

  • "oui mais tu as rencontré cette personne qui t'a aidé au bon moment, 
  • oui mais tu as lancé ton produit pile-poil au moment où les gens en avaient le plus besoin, 
  • oui mais tu a été formé par un(e) des meilleur(e)s, 
  • oui mais tu as eu un coup de pouce d'un autre personne qui faisait quelque chose de similaire, au même moment,"
  • etc.."

Ici ce n'est pas de la chance dans le sens "hasard", c'est de la chance dans le sens "bonne fortune" et surtout de la bonne fortune PROVOQUEE, c'est-à-dire que vous avez forcé la chance!! 

Rester assis à se morfondre sur sa situation et attendre que la chance arrive ne sert à rien (vous vous en doutez).

Autant jouer au loto toute sa vie, les conséquence seront identiques... (= rien)

Et si par miracle la chance vous sourit, alors effectivement cela sera bel et bien de la chance pure! et tant mieux pour vous!

Au contraire, AGIR pour réaliser ses rêves, passer à l'action pour au moins se mettre sur le bon chemin, dans la bonne direction, c'est un état d'esprit et un effort complètement différent! 💪

Je peux vous garantir une chose:

Vous allez rencontrer sur le chemin des dizaines, voire des centaines de personnes incroyables qui vont vous inspirer, vous aider, vous féliciter, vous soutenir, vous encourager, ou bien vous allez les aider, les inspirer, les encourager etc..

Et ce, quelle que soit la passion qui vous anime. C'est d'ailleurs une des plus grandes richesses de l'être humain: sa diversité. On trouve de tout, et tout est possible: que votre passion soit le modélisme, la réplique miniature de monuments historiques en allumettes, la couture, la dentelle, la promotion immobilière, la collection de boites de sardines, de timbres ou de drapeaux, l'histoire passionnante de la Seconde Guerre Mondiale, la Bourse, l'Origami, ou encore la création de bijoux à partir de pièces de Scrabble (sisi!) etc...

 

Vous avez forcément quelque chose qui vous anime et qui peut apporter de la valeur à d'autres personnes.

Autrement dit, vous avez forcément quelque chose que vous pouvez monétiser pour en vivre réellement, ce qui n'était pas possible (ou extrêmement difficile) il y a encore seulement 10 ans.

D'où le terme de "Révolution Digitale", pour en revenir au début de cet article...

Et si vous arrivez à en vivre, vous pouvez donc consacrer encore plus de temps et d'énergie à développer votre passion et à la partager avec les autres. Vous voyez? c'est un cercle vertueux qui s'enclenche!

Mais pour cela encore faut-il avoir le courage d'essayer, de passer à l'action et ne pas regretter plus tard de n'avoir rien fait. Pour ce faire, toutes les ressources nécessaires sont désormais disponibles sur internet. Vous pouvez trouver des mentors, des formateurs, des conférenciers, des groupes de discussion, des groupes d'entraide et de soutien, des associations dans TOUS les domaines possibles et inimaginables

... dont le vôtre, forcément! 

Votre destin, le destin de Votre TEMPS, est entre VOS MAINS!

N'ayez plus peur d'essayer - On regrette plus les choses que l'on n'a pas faites que celles qu'on a faites, et je cite (comme à mon habitude 😛) :

"Dans 20 ans vous serez plus déçu par les choses que vous n'avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors, sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez!" - Mark Twain

 

Disclaimer!

Attention, je n'écris pas ce message pour inciter tout le monde à devenir auto-entrepreneur!

Je n'essaye pas de vous encourager à tout plaquer du jour au lendemain: votre travail salarié, votre patron, vos collègues, pour vous lancer corps et âme dans la passion qui vous anime.

Après tout, être salarié et échanger son temps contre de l'argent n'a pas que des inconvénients:

  • sécurité de l'emploi, donc sécurité financière (c'est déjà beaucoup 😀),
  • on n'a pas à chercher nos clients, on sait de quoi demain sera fait (routine rassurante),
  • on n'a pas à maintenir un effort constant: le WE est fait pour se reposer et les 5 autres jours de la semaine, pour travailler,
  • la séparation entre vie privée, vie de famille, et travail, est claire (en général),
  • si on "sous-performe" pendant un temps relativement court pour une quelconque raison, il n'y a le plus souvent aucune conséquence sérieuse, ni durable

Alors qu'en étant entrepreneur il faut pouvoir se remettre en question, ne pas compter ses heures au moins au début, savoir comprendre les attentes de nos clients, savoir aller les chercher, savoir les garder et les satisfaire etc...

En fait, cela pourrait se résumer tout simplement au fait qu'avoir plus de liberté implique également avoir plus de responsabilités. On n'a rien sans rien! (breaking news) Et ces nouvelles responsabilités font que l'on peut avoir l'impression de travailler "sans filet", ce qui peut ne pas convenir à bon nombre de personnes. 

"Liberté implique responsabilité, c'est pourquoi la plupart des hommes la redoutent" - George Bernard Shaw

 

Mon message ici c'est surtout de ne pas vous contenter de ce contrat biaisé et aliénant sur le long terme qui est 
d'échanger votre temps contre de l'argent.

Mon message c'est de vous faire prendre conscience que le but de chaque être humain sur cette planète n'est pas
de travailler 10h / jour, 5j / 7j, en se réveillant à 70 ans éreinté, fatigué, et en ayant l'impression d'être "passé à côté de quelque chose" car on lui avait fait faussement miroiter une retraite dont il ne profitera finalement jamais  pleinement car il n'aura jamais eu le temps de la préparer ni de s'épanouir graduellement tout au long de sa carrière (remarquez au passage comment le mot "carrière" fait penser à la carrière de pierre, celle dans laquelle on casse les cailloux pour l'éternité, comme au bagne.. 😜)

 

A ce propos, je dis souvent qu'il faut savoir distinguer:

_ la "bonne fatique": celle que vous ressentez lorsque vous avez accompli ce que vous souhaitiez aujourd'hui, avec ce sentiment intérieur d'avoir fait ce que vous deviez faire, et qui vous rend un peu plus heureux chaque jour. Vous avez certes fait travailler votre intellect ou votre corps, voire les 2 à la fois, mais vos tripes, elles, sont reposées. Vous êtes en paix avec vous-mêmes. Vous allez vous coucher en sachant que vous serez reposé le lendemain.

_ la "mauvaise fatigue": celle qui provient de vos ruminations intérieures, de votre stress de ne pas vous sentir
"au bon endroit" ni "sur la bonne voie". Celle qu'on ressent typiquement lorsqu'on a été forcé(e) de finir un rapport sur un sujet totalement inintéressant pour une personne que l'on n'apprécie guère, qu'on a eu en plus de cela quelques tensions avec un collègue un peu surmené (comme beaucoup), et que l'air triste des gens dans les transports en commun a achevé de nous miner le moral pour la journée. Bref, on va se coucher avec des douleurs dans le dos, des tensions dans les muscles de la nuque, et l'on sait déjà qu'on va avoir du mal à s'endormir car on va justement continuer à "ruminer" notre journée, ou bien simplement appréhender la journée qui suit.

Vous savez déjà que vous allez "accumuler" cette seconde "mauvaise" fatigue plus rapidement et facilement au fil des jours que la "bonne", et que par voie de conséquence vous allez finir par avoir besoin de "vacances" - pour lesquelles vous allez payer en utilisant l'argent que vous avez gagné en vous causant le stress qui est à l'origine même de ce besoin de vacances: le système n'est-il pas impeccablement huilé? 😆

 

L'Ikigai

Mon message c'est que dans un monde parfait, le but de chaque être humain serait de se réaliser pleinement, c'est-à-dire de trouver l'activité pour laquelle il est fait: celle qui l'anime, qui le motive, qui le satisfait pleinement
qui lui permet de subsister et qui lui permet de sourire sur son lit de mort, de se dire qu'il a fait "ce qu'il fallait", et ce qui était le plus susceptible de le rendre heureux.

Ce qu'on appelle l'"Ikigai", qui est un concept qui nous vient du Japon.

Il signifie « raison d’être » et est composé de quatre éléments :

  1. Ce que vous aimez,
  2. Ce à quoi vous êtes bon,
  3. Ce avec quoi vous pouvez gagner de l’argent,
  4. Ce dont le monde a besoin.

Il s'agit de l'illustration de cet article..

Si vous trouvez quelque chose qui coche ces 4 critères, vous avez trouvé votre Ikigai, votre raison d’être ou raison de vivre.

Mon message c'est qu'aujourd'hui il est incroyablement plus facile d'aider les autres à se réaliser tout en vous  réalisant vous-mêmes! Car votre passion va aider beaucoup de personnes à s'épanouir, voire faire naitre d'autres passions chez d'autres personnes. 

Votre enthousiasme sera communicatif, vos connaissances vont développer le savoir d'autres personnes, qui à leur tour vont aider et éduquer d'autres personnes etc..

Et le plus intéressant aujourd'hui c'est qu'il est possible d'en vivre!

Cela devient donc un réel cercle vertueux qui permet de passer rapidement du domaine du rêve au domaine du réel. En effet, la plupart des gens ont compris que le secret du bonheur n'est pas d'accumuler le plus de richesses matérielles possibles, ni de devenir le boss du boss dans son entreprise, ni de tyranniser le plus possible de subalternes, ni d'enchaîner le plus de conquêtes amoureuses possibles, etc..

Le secret du bonheur c'est de faire ce pour quoi nous sommes nés, réaliser ce pour quoi nous sommes sur cette Terre, tout en créant des liens riches et durables avec les autres être humains qui partagent eux aussi cette même quête de réalisation personnelle.

 

Voilà, j'espère que cette petite digression sur l'investissement sur soi vous aura plu!

Pour notre prochaine lettre, comme d'habitude wink, je compte sur vous pour continuer à aiguiser votre sens critique!

Si vous souhaitez vous inscrire à la newsletter et recevoir les articles en exclusivité dans votre boite email, c'est ici! 🥰

Commentaires

@

Ces articles peuvent vous intéresser